Menu
Non classé

Lectures de Février : sous le signe du conte

En 2021, je m’étais promis de lire davantage (voire de lire tout court en réalité). À la mi-février j’ai décidé me réveiller et de me bouger. Ne sachant pas trop vers quel livre me tourner, j’ai demandé à ma soeur, la plus grande lectrice et meilleure conseillère dans ce domaine que je connaisse. Sous ces conseils avisés, j’ai acheté un livre de la collection Twisted Tales.

Pour faire bref, Twisted Tales c’est quoi ? C’est une collection de livres qui revisite les contes Disney. Dans ces histoires, un seul détail change ce qui bouscule complètement le cours de l’histoire. Cela donne une dimension un peu plus sombre aux histoires de nos enfances, mais cela les rend également plus intéressantes selon moi.

J’ai donc utilisé les deux dernières semaines de Février pour lire 3 livres de cette collection.

1. Tout droit jusqu’au matin

Qui ne connait pas l’histoire de Peter Pan et des enfants perdus ? Tout droit jusqu’au matin, c’est davantage l’histoire de Wendy, qui coûte que coûte décide qu’elle doit se rendre au pays imaginaire, quitte à devoir payer le prix fort et partir avec le capitaine crochet pour retrouver Peter. La jeune Wendy Darling va vite comprendre le plan machiavélique du vieux pirate. Elle se lance alors dans une course effrénée pour sauver Peter Pan et surtout le pays imaginaire.

Ce que j’ai aimé : Peter Pan c’est l’un de mes comptes préférés alors j’étais ravie d’en découvrir davantage sur les secrets du Pays imaginaire. J’ai énormément apprécié que Wendy Darling soit au coeur de cette histoire et en devienne le personnage principal. Bien que l’histoire conte le sauvetage du pays imaginaire, elle conte aussi l’histoire d’une jeune fille qui se cherche et souhaite devenir l’héroïne de sa propre vie.

Ce que j’ai moi apprécié : J’ai parfois trouvé que les descriptions du pays imaginaire traînaient en longueur et manquait de rythme. Je me pause également des question quant à la traduction anglais / français, certaine phrase était longue et avec une construction étrange.

2. Ce rêve bleu

Et si Aladin n’avait jamais trouvé la lampe ? De ce livre, Jasmin essaye de fuir le palais pour ne pas subir un mariage forcé. Ces plans bascule lorsque Jafar s’empare de la lampe et prend alors le control d’Agrabah. Il plonge alors le royaume dans une sombre dictature. L’affreux dictateur use de la magie et tente même de s’affranchir des limites fixée (amour, mort etc.). Aladin et la princesse Jasmine unissent alors leur force et ceux du peuple d’Agrabah pour faire tomber le pouvoir en place.

Ce que j’ai aimé : L’histoire entre Aladin et Jasmin n’est pas au coeur de l’histoire. On met davantage en avant l’abus de pouvoir et la nécessité de renverser le pouvoir en place.

Ce que j’ai moins aimé : J’aurais aimé que Jasmine prenne davantage de place dans cette histoire. Peut-être aurait-elle pu être davantage mise en avant par des actions plus marquante. Bien plus rapide que le livre précédent, je pense que l’histoire aurait pu être un peu plus approfondie.

3. Histoire éternelle

Et si la mère de Belle avait maudit la Bête ? Belle est une jeune femme qui rêve d’aventure et de voyage. Elle est intelligente et rêveuse. Seulement, en voulant aidé son cher père, elle se retrouve la prisonnière d’une ignoble bête colérique. En cherchant des réponses à l’existence de cette chose, belle tombe sur la rose, en la touchant, tout une partie de sa vie lui revient. Sa mère, une puissante enchanteresse, à fait de la Bête ce qu’elle est aujourd’hui. Commence alors une aventure incroyable pour retrouver sa mère et lever la malédiction qui pèse sur le royaume.

Ce que j’ai aimé : Le livre parle à la fois de Belle mais aussi de ces parents, du tout où elle n’était pas née ou bien encore une enfant. Les chapitres enchaînent passé et présent. J’ai trouvé que cela donné davantage de détail et de rythme au livre.

Ce que j’ai moins aimé : C’est plus dur à trouver, des 3 livres de la collection que j’ai lus, il s’agit de mon préféré.

No Comments

    Leave a Reply